Logo Swissfactory Group

Com­pé­tences

Sys­tèmes métalliques

Le pre­mier four­nis­seur suisse dans le domaine de la fabri­ca­tion à façon des métaux ! 

  1. Home
  2.  » Com­pé­tences en matière de sys­tèmes métalliques
Compétences des métaux-02

Dans le domaine de la fabri­ca­tion à façon des métaux, le groupe SwissFactory.Group offre pro­ba­ble­ment la plus vaste gamme de ser­vices en Suisse.

En par­ti­cu­lier, les tech­no­lo­gies de fabri­ca­tion sui­vantes sont au pre­mier plan :

  • For­mage de la tôle
  • pro­cédé de découpe des métaux
  • Méca­nique de précision
  • Impres­sion 3D
  • Fügen
  • Raf­fi­nage

l’offre de tech­no­lo­gies du cycle de vie

En réunis­sant des tech­no­lo­gies com­plé­men­taires, le groupe Swiss­Fac­tory crée une nou­velle offre de mar­ché pour la Suisse : l” « Offre de tech­no­lo­gie du cycle de vie » ! Elle offre ainsi à ses clients la tech­no­lo­gie de fabri­ca­tion la plus opti­male sur l’en­semble du cycle de vie d’un produit.

Gra­phique : L’offre tech­no­lo­gique de SwissFactory.Group sur le cycle de vie

La bonne tech­no­lo­gie, au bon moment et au bon prix !

technologie du cycle de vie offrant le groupe SwissFactory
peinture en poudre stoppani

Modèle d’u­sine double

Pour que la fabri­ca­tion des com­po­sants puisse être pro­po­sée de manière com­pé­ti­tive en Suisse, le groupe SwissFactory.Group a déve­loppé le« Dual Fac­tory Model » : deux usines sous le même toit.

Dans l”  »Usine humaine », les humains, les robots, les machines et les sys­tèmes infor­ma­tiques tra­vaillent ensemble. L” « Usine numé­rique », en revanche, fonc­tionne – la plu­part du temps la nuit – com­plè­te­ment sans per­sonne. Cette approche devrait per­mettre de réduire les coûts de fabri­ca­tion de nom­breux com­po­sants d’au moins 35 %, ce qui ren­dra la Suisse à nou­veau attrayante par rap­port à l’Eu­rope de l’Est.

modèle de double usine par le groupe swissfactory - 01

Gra­phique : SwissFactory.Group Le modèle de la double usine

Dans une pre­mière phase, l’u­sine numé­rique sera construite dans le domaine de 6 tech­no­lo­gies !

Avec des lignes de pro­duc­tion entiè­re­ment auto­ma­ti­sées et des robots de manu­ten­tion, une usine ne peut pas encore fonc­tion­ner de manière auto­nome.

Les appli­ca­tions spé­ci­fiques du sys­tème sont abso­lu­ment cen­trales. « D’une part, il doit y avoir un « filtre » numé­rique qui uti­lise des algo­rithmes com­plexes pour iden­ti­fier les pro­duits les mieux adap­tés à l’u­sine numé­rique, et qui contrôle éga­le­ment la pla­ni­fi­ca­tion de la pro­duc­tion. D’autre part, il faut un sys­tème de centre de contrôle numé­rique qui orchestre l’en­semble du pro­ces­sus de pro­duc­tion et com­mu­nique avec d’autres sys­tèmes, en par­ti­cu­lier le PGI, par le biais d’in­ter­faces. Enfin, une opti­mi­sa­tion glo­bale conti­nue incluant des don­nées en direct du pro­ces­sus est éga­le­ment essentielle.

business model swissfactory group

Gra­phique : SwissFactory.Group Le modèle de la double usine

Le cœur de l’u­sine numé­rique est l’ap­pli­ca­tion « MIAO », déve­lop­pée par la société suisse Misu­rio.

La sagesse chi­noise dit : « Quand le vent du chan­ge­ment souffle, cer­taines per­sonnes construisent des murs, d’autres des mou­lins à vent ».

Le groupe SwissFactory.Group s’est fixé pour objec­tif de déve­lop­per constam­ment ses com­pé­tences en met­tant l’ac­cent sur la numé­ri­sa­tion, la rapi­dité et la dura­bi­lité.