Logo Swissfactory Group

Tech­no­lo­gie

Fügen

En fonc­tion de l’u­ti­li­sa­tion pré­vue, SwissFactory.Group pro­pose l’une des 10 méthodes de connexion différentes :

Rejoindre 3D Welding Swissfactory Group-02

Sou­dure 3D

Robot de sou­dage MIG / MAG / TIG

Sou­dage au laser

Sou­dage des goujons

Sou­dage par points

Sou­dage manuel MIG / MAG / TIG

Sou­dage auto­ma­tique des joints longitudinaux

Sou­dage dur et doux

Colle

Press in

Sou­dage

De nom­breuses tech­niques d’as­sem­blage sont uti­li­sées dans le trai­te­ment des métaux, le sou­dage étant cer­tai­ne­ment l’une des plus importantes.

Par exemple, SwissFactory.Group AG est en mesure d’ef­fec­tuer dif­fé­rents types de sou­dage chez son par­te­naire EGRO. En fonc­tion de l’ap­pli­ca­tion, de la matière pre­mière, des exi­gences sta­tiques, des quan­ti­tés et des exi­gences de concep­tion, nous sélec­tion­nons le pro­cédé de sou­dage optimal.

  • Sou­dage au laser
  • Sou­dage sous gaz actif métal­lique (MAG)
  • Sou­dage sous gaz inerte métal­lique (MIG)
  • Sou­dage sous gaz inerte en tungs­tène (TIG) ou sous gaz inerte en tungs­tène (TIG))
  • Sou­dage au plasma
  • Micro-sou­dure plasma
  • Sou­dage par points (sou­dage par résis­tance et pression)
  • Sou­dage de bou­lons file­tés et d’écrous
  • Machine auto­ma­tique de sou­dage lon­gi­tu­di­nal (TIG / TIG)
  • Machine à sou­der cir­cu­laire auto­ma­tique orbi­tale (TIG / TIG)
  • Sou­dage robo­tisé (MIG / MAG, TIG / TIG)

En par­ti­cu­lier, le sou­dage avec notre robot de sou­dage offre d’ex­cel­lents ser­vices lors­qu’il s’a­git de trai­ter de grandes quan­ti­tésen peu de temps ou lors­qu’il y a des exi­gences de qua­lité éle­vées. Nos robots sont capables de réa­li­ser des sou­dures MIG / MAG pour les tôles plus épaisses et des sou­dures rapides avec un faible apport de cha­leur. Grâce au pro­cédé TIG / TIG, nous sou­dons auto­ma­ti­que­ment des tôles fines avec une pré­ci­sion et une qua­lité élevées.

Les machines auto­ma­tiques sont sou­vent uti­li­sées dans la pro­duc­tion de conte­neurs. Ceux-ci soudent rapi­de­ment et avec une grande qua­lité, les man­teaux avec l’unité de sou­dage lon­gi­tu­di­nal, le bas prend en charge l’unité Orbi­tal. Nous obte­nons ainsi des sou­dures de haute vitesse et de haute qua­lité à des coûts d’ou­tillage réduits. Nous attei­gnons éga­le­ment un niveau élevé de reproductibilité.

Et puis il y a tou­jours des sou­dures qui ne peuvent pas être auto­ma­ti­sées ou pour les­quelles cela ne vaut tout sim­ple­ment pas la peine. C’est là que nos spé­cia­listes du sou­dage (voir les cer­ti­fi­ca­tions) entrent en jeu. Ils ont passé tous les tests de sou­dage et sont capables d’as­sem­bler tout métal soudable.

Sou­dage 3D Cel­lule Tru­la­ser 7040

Le trai­te­ment au laser de com­po­sants tri­di­men­sion­nels ouvre de nou­velles pos­si­bi­li­tés de concep­tion. Cela per­met d’é­co­no­mi­ser des maté­riaux et d’op­ti­mi­ser le poids.

Sou­dage laser 3D

Dans le sou­dage au laser, l’éner­gie est four­nie par un laser. Ce pro­cédé de sou­dage per­met de réa­li­ser des assem­blages avec une vitesse de sou­dage très éle­vée, une forme de sou­dure fine et une faible dis­tor­sion ther­mique. Le sou­dage au laser est géné­ra­le­ment effec­tué sans métal d’ap­port, bien que notre sys­tème offre éga­le­ment la pos­si­bi­lité de sou­der avec un métal d’apport.

En outre, le sou­dage au laser réduit consi­dé­ra­ble­ment les reprises par rap­port aux pro­cé­dés conven­tion­nels, ce qui per­met de gagner du temps et donc de réduire les coûts.

Cel­lule Tru­la­ser 7040

Le trai­te­ment au laser de com­po­sants tri­di­men­sion­nels ouvre de nou­velles pos­si­bi­li­tés de concep­tion. Cela per­met d’é­co­no­mi­ser des maté­riaux et d’op­ti­mi­ser le poids. En outre, le sou­dage au laser réduit consi­dé­ra­ble­ment la quan­tité de retouches néces­saires par rap­port aux pro­cé­dés clas­siques. Ils per­mettent de gagner du temps et d’é­vi­ter la défor­ma­tion du composant.

 

Por­tée de l’axe X 4000 mm
Axe de dépla­ce­ment Axe Y 1500 / 2000 mm
Por­tée de l’axe Z 750 / 1000 mm
Axe de dépla­ce­ment Axe B ± 135 °
Axe de dépla­ce­ment Axe C n x 360 °
Plage de dépla­ce­ment des axes Optique de coupe dynamique ± 9 mm

 

CELLULE TRULASER 7040

Photo : Groupe Trumpf